PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum

PARANORMAL ET SPIRITUALITE
Forum abordant tous les thèmes relatifs au paranormal et à la spiritualité, dans un esprit de convivialité et d'échange

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Samhain chez les Druides et les Sorcières

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 323
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 19:02 (2018)    Sujet du message: Samhain chez les Druides et les Sorcières Répondre en citant

Samhain chez les Druides et les Sorcières: 

J'écrit ça pour vous donner une idée, en tant que Druide Samhain dure sur plusieurs jours, de mon côté je commence mes célébration le 28 Octobre par un blòt suivie le 29 Octobre de la célébration du culte de la Cailleach Bheur. le 31 des célébrations des Divinités de la Morts, de mes ancêtres et de nos morts, que je fait commencer par un feu dehors dans mon grand chaudron. Je vais remercier les Dieux qui veillent sur moi et les remercier pour mon déménagement en Bretagne l'an dernier et ma première année ici, du pur bonheur. Ensuit le 1er Novembre j'ai une autre célébration avec des amis a la maison, je vais leur raconté l'histoire de Fionn MacCumhaill a Tara le soir de Samhain et faire des offrandes aux dieux et parler de nos ancêtres avec des hommages et des toasts en leur honneur. Ensuite le 2 Novembre le Daudrthing (une célébration des morts) et un rituel le jours suivant avec une méditation sur les runes et de la divination enfin le 4 Novembre le blòt de la fin de Samhain. On a tous divers célébrations et pratiques magique ou divinatoires durant cette célébration.

Les Druides en général célébrent sur plusieurs jours mais chaque groupes, ordre druidique ou personne qui pratique en reconstructionisme et seul célébre a des dates différente. Nos Soeurs les Sorcières aussi célébrent divers rituels et tous cela contribue a perpétuer notre anciennes coutumes de Samhain. 
je vous poste deux sujet sympas un du journaliste Philippe Argouarch et une autre de la Sorcière Lady Shadow:

La Toussaint, la fête des morts en Bretagne et ailleurs, est une ancienne fête druidique, appelée Samon par les Gaulois (ou Samonios, du nom du mois de novembre inscrit sur le calendrier de Coligny), et Samhain par les Gaels. Kala-Goañv en breton moderne. Elle signifiait la fin de l'été et de début de la seconde moitié de l'année. C'était en fait le début de l'année celtique. L'année commençait exactement au soir du 40e jour après l'équinoxe d'automne. Les équinoxes étant des évènements du cycle solaire facilement observables et prévisibles par nos ancêtres, grâce à de simples observatoires du coucher ou lever du soleil derrière des marqueurs en bois ou en pierre (des mégalithes). Samhain pouvait aussi avoir très facilement son marqueur, mais les festivals de l'ancien calendrier celtique, (mid-seasons en anglais) ne correspondaient pas aux solstices ou équinoxes. Les dates des 4 grands festivals de l'année celtique, Samhain, Imbolc (chandeleur), Beltan (1er mai) et Lugnassad (1er août, fête des moissons) avaient été choisies pour d'autres raisons qui semblent être liées au cycle végétal, un cycle important pour une civilisation agraire. Ce calendrier et donc ces festivités aurait existé même avant l'arrivée des Celtes dans l'Ouest de l'Europe comme le prouve les alignements de nombreux Cromlechs en Grande Bretagne dont beaucoup sont restés intacts.

23714_1.png

La fête des saints ou Toussaint a été substituée à la fête celtique de Samhain dans toute la Chrétienté au VIIIe siècle par le pape Grégoire III --histoire d'en finir avec les pratiques dites païennes. D'autant plus qu'en 532, l'Église avait décidé de faire commencer l'année au 1er janvier juste après Noel. Il fallait en finir avec le calendrier julien (de Jules César) qui débutait l'année le 1er mars, et le calendrier celtique qui débutait l'année le 1er novembre. (1)

Les portes de l'au-delà entrouvertes
À Samhain, on célébrait la mort de l'année écoulée et par extension on célébrait les morts de la famille et du clan. Symboliquement, tous les feux étaient éteints durant Samhain. La lumière devait disparaître. On mettait juste une veilleuse pour retrouver sa porte de maison la nuit (bon, on n'avait pas de wc à l'intérieur !) et pour indiquer aux morts comment retrouver leurs familles. À cette période de l'année, en ce mois de novembre, le miz Du soit le «mois noir» en breton, nos ancêtres croyaient la rencontre des deux mondes possibles. On mettait à manger (mais pas des bonbons !) sur le pas de sa porte pour les morts. Anatole Le Braz, dans son livre «La légende de la mort» publié en 1893 a collecté des dizaines d'histoires sur une mort et des morts qui, en Bretagne, côtoient les vivants au point d'y être des familiers.

Les feux étaient ensuite rallumés pour célébrer le nouvel an. En Irlande, le feu sacré était rallumé sur la montagne de Tara, et des porteurs de torches repartaient dans toutes les directions rallumer le feu des foyers de tout le pays, dès la fin des festivités.

Cette tradition de la bougie, que l'on met aujourd'hui dans une citrouille, pour accueillir les morts, aurait survécu aussi en Bretagne avec des betteraves. Pierre-Jakez Hélias la rapporte dans Le Cheval d'Orgueil : « Nous avons l'habitude, vers l'approche de la Toussaint, de creuser des betteraves, d'y pratiquer des trous en forme d'yeux, de nez et de bouche, d'y introduire un bout de bougie et de refermer le tout.»

Elle a survécu aux États-Unis sous le nom d'Halloween, importée par les immigrants écossais et irlandais (et peut-être même bretons). Aux États-Unis, le sens primitif du moment a été perdu pour devenir une course aux bonbons pour les enfants et une affaire commerciale : la vente de costumes de déguisements. Des déguisements souvent dans l'intention de se faire peur dans un esprit diamétralement opposé à celui de nos ancêtres, qui, comme le rapporte César, n'avaient peur de rien du tout et certainement pas de la mort qu'ils considéraient comme un passage.

La dia-bel-isation
Une autre remarque que l'on peut faire c'est que les croyances de nos ancêtres n'étaient pas du paganisme avec tout le contenu péjoratif que ce mot indique. L'ensemble de ces croyances et de ces rites formait une religion qui a été reconnue en octobre 2010 par le Royaume-Uni, 2000 ans après avoir été interdite et diabolisée par les Romains, puis par l'Église romaine.

Certains linguistes pensent d'ailleurs maintenant que le mot diable ne provient pas du grec ancien διάβολος (diábolos) (issu du verbe διαβάλλω « diabállô ») qui signifie « diviser » mais bien de dei Bel, le dieu des Celtes, que l'Église a «dia-bélisé» pour en faire le «dei-bel» ou «diable». Le dieu Bel, Belenos en gaulois, que l'on célébrait six mois après Samhain à Beltan (les feux de Bel) avait justement des cornes, le dieu à corne ou Cernunos-- des cornes qui se retrouvent, et ce n'est pas un hasard, dans les représentations du diable.

Toutes ces astuces ont été utilisées pour supprimer ce qui a existé avant au cours de la plus grande campagne de colonisation, d'assimilation, de centralisation, de destructions de cultures, de langues, de peuples même comme par exemple les Étrusques, de tous les temps. C'est aussi cela, l'héritage de l'empire romain.

Le druidisme contient-il un message pour l'homme moderne ?
Le druidisme fait partie de notre héritage. Il est partie intégrale de notre patrimoine en tant que Bretons même si le catholicisme a modelé la vie pendant 1.600 ans. La Toussaint-Samain, fête des morts, avec toutes ses légendes de l'Ankou associées, prouve que beaucoup de choses sont restées sous-jacentes dans l'inconscient collectif des Bretons.

Le christianisme puis le positivisme scientifique ont tous les deux inculqué la volonté de dominer la nature plus que de la respecter en tant que nécessité à notre survie, en tant que matrice nourricière. La crise environnementale que nous subissons aujourd'hui découle directement de cette attitude. Les rapports étroits et le respect divin que nos ancêtres et leurs druides vouaient à la nature n'ont jamais été autant d'actualité.

Les cérémonies calendaires druidiques comme Samhain se faisaient en extérieur, en forêt, dans de vastes clairières ou près de certaines sources et il faut bien admettre que ce calendrier celtique était judicieusement calqué sur le déroulement des saisons. Novembre est le moment où la graine se sépare de la mère-plante pour tomber sur le sol. Il y à la fois mort et re-naissance. Ce moment particulier est donc symboliquement la véritable naissance du nouveau cycle végétal annuel --même si tout sera en sommeil, en gestation, jusqu'au printemps. Samhain est bien le véritable instant du début du cycle végétal et par extension de la nouvelle année.

Bonne fête et bonne année donc à tous et accueillons nos morts dans nos maisons !

(1) pendant la révolution, l'année commençait le 22 septembre (l'équinoxe avait été choisie pour le nouvel an révolutionnaire)

source: https://abp.bzh/samhain-ou-le-nouvel-an-des-anciens-celtes-23714

La Toussaint, la fête des morts en Bretagne et ailleurs, est aussi une ancienne fête druidique, appelée Samon par les Gaulois (ou Samonios, du nom du mois de novembre inscrit sur le calendrier de Coligny), et Samhain par les Gaels. Elle signifiait la fin de l'été et de début de la seconde moitié de l'année. C'était en fait le début de l'année celtique.

Cette fête du nouvel an était célébrée exactement la 40e nuit après l'équinoxe d'automne. Une date importante donc, que nos ancêtres savaient calculer exactement depuis l'érection de mégalithes par leur prédécesseurs, pierres ou poteaux plantés plein ouest ou plein est pour un alignement avec le coucher ou le lever du soleil ce jour-là. La 40e nuit après l'équinoxe arrive encore cette année demain soir le 31 octobre.

La fête des saints a été substituée à la fête celtique dans toute la Chrétienté au VIIIe siècle par le pape Grégoire III, histoire d'en finir avec les pratiques dites païennes. Mais ces coutumes et ces rituels auraient existé chez nos ancêtres depuis des milliers d'années.


https://abp.bzh/samhain-c-est-demain-38765

Lady Shadow:

Samhain est un festival des morts. Signifiant "Fin de l'été" et prononcé saah-win ou saa-ween, Samhain est une célébration de la fin de la récolte et du début de la moitié la plus froide de l'année. Pour de nombreux pratiquants, y compris moi-même, Samhain est également le début de la nouvelle année spirituelle.
Originaire de l'Europe antique sous forme de festival du feu celtique, Samhain est maintenant célébré dans le monde entier. Le calendrier des célébrations contemporaines de Samhain varie selon les traditions spirituelles et la géographie. Beaucoup d'entre nous célèbrent SamhainAu cours de plusieurs jours et de plusieurs nuits, ces observances prolongées comprennent généralement une série de rites solitaires, ainsi que des cérémonies, des fêtes et des rassemblements avec la famille, des amis et la communauté spirituelle. Dans l'hémisphère nord, de nombreux païens célèbrent Samhain depuis le coucher du soleil du 31 octobre au 1er novembre. 
D'autres organisent des célébrations Samhain le week-end le plus proche ou sur la pleine ou la nouvelle lune proche de cette heure. Certains païens observent Samhain un peu plus tard, ou vers le 6 novembre, pour mieux coïncider avec le point médian astronomique entre l'équinoxe d'automne et le solstice d'hiver. La plupart des païens de l’hémisphère sud confirment leur Samhainles célébrations coïncident avec le milieu de leur automne, fin avril et début mai, plutôt qu’à l’heure traditionnelle européenne des vacances. Samhain a également été connu sous d'autres noms. Certains wiccans et druides celtes l'appellent Calan Gaeaf, Calan Gwaf, Kala-Goanv ou Nos Galan Gaeof. En gallois, il s'agit de Nos Cyn Calan Gaual. Il est également connu comme Oie Houney. Un livre de contes médiévaux, le Livre jaune de Lecan, rapporte que les gens du peuple l'appelaient la "fête de Mongfind", la légendaire sorcière qui épousa un roi de Tara dans la vieille Irlande. Dans l'ancien calendrier de Coligny, un bronze gravé datant du premier siècle de notre ère et découvert en 1897 en France, Samhain s'appelle Trinouxtion Samonii, ou "Les trois nuits de la fin de l'été". Variantes orthographes de Samhaincomprennent Samain, Samuin et Samhuinn. 
Avec la croissance et la diffusion du christianisme en tant que religion dominante dans toute l'Europe, le temps de Samhain prenait des noms et des formes chrétiennes. Le 1er novembre, la Toussaint ou Toutes les reliques a commémoré les saints chrétiens et les martyrs. Le 2 novembre, la fête de toutes les âmes était un souvenir pour toutes les âmes des morts. Avec l'arrivée des Espagnols chrétiens au Mexique, les coutumes autochtones d'honorer les morts de cette période de l'année se mêlèrent au catholicisme romain et donnèrent naissance au jour des morts, Dia de los Muertos, au début du mois de novembre. 
Samhain partage la pratique spirituelle ancestrale consistant à se souvenir et à respecter les morts avec ces fêtes religieuses du christianisme. Halloween, raccourci pour All Hallow's Eve, est célébrée le 31 octobre et autour de cette date, bien qu’elle se déroule à la même époque de l’année et trouve ses racines dans les célébrations de la fin des récoltes du passé antique, Halloween et Samhain.Ce ne sont pas les mêmes, mais deux jours de congé distincts dont la concentration et la pratique diffèrent considérablement. En Amérique contemporaine et ailleurs, Halloween est une fête folklorique laïque. 
Comme son cousin, Thanksgiving, il est largement et publiquement célébré dans les foyers, les écoles et les communautés, grandes et petites, par des personnes de nombreux chemins, de nombreux héritages ethniques et visions du monde. De plus, Halloween a évolué pour devenir à la fois une fête de la famille axée sur la famille et une occasion pour tous les âges de s'exprimer de manière créative et de jouer dans le monde de la fantaisie et de la fantaisie au moyen de costumes, de jeux de hasard, contes, jeux de rôle, farces, visites de lieux effrayants cathartiques et fêtes. En revanche, Samhain et ses homologues des fêtes Chrétiennes qui y sont liées continuent à être axés sur la religion et observés spirituellement par les adhérents. Bien que les observances puissent inclure des réjouissances, le respect des morts qui est au cœur de Samhain est une pratique religieuse sérieuse plutôt qu'une reconstitution fantaisiste au cœur léger. Les rites païens Samhain d'aujourd'hui , bien que sombres, sont bienveillants et, bien que centrés sur la mort, n'impliquent pas de sacrifices humains ou animaux. 
La plupart des rituels Samhain ont lieu en privé plutôt qu'en public. La longue association de Samhain avec la mort et les morts reflète les rythmes de la nature. Dans de nombreux endroits, Samhain coïncide avec la fin de la saison de croissance. La végétation meurt avec les gelées et, par conséquent, littéralement, la mort est dans l'air. Cela contribue à la notion ancienne selon laquelle à Samhain , le voile est mince entre le monde des vivants et le royaume des morts, ce qui facilite les contacts et la communication. Pour les personnes qui ont perdu des êtres chers au cours de la dernière année, les rituels Samhain peuvent être une occasion de mettre un terme au deuil et de s’adapter davantage à leur existence dans l’Autre-Monde en communiquant spirituellement avec eux. Il y a beaucoup de façons de célébrer Samhain . En voici quelques unes: Une Promenade a Samhain dans la nature. Faites une promenade méditative dans un espace naturel près de chez vous. Observez et contemplez les couleurs, les arômes, les sons et les autres sensations de la saison. Faites vous-même partie du cercle de la vie et réfléchissez à la mort et à la renaissance en tant que parties importantes de la nature. Si l'emplacement que vous visitez vous permet de récupérer des objets naturels et de les utiliser à votre retour pour décorer votre maison. Images saisonnières. Décorez votre maison avec les symboles saisonniers de Samhain et les couleurs de l'orange et du noir. 
Placez une couronne automnale sur votre porte. Créez des étalages avec des citrouilles, des tiges de maïs, des courges, des glands et des pommes. Placez les bougies dans des chaudrons. 
Pour un Autel des ancêtres:
Rassemblez des photographies, des objets de famille et d’autres souvenirs de la famille, des amis et des créatures décédées décédés. 
Disposez-les sur une table, une commode ou une autre surface, avec plusieurs bougies votives. 
Allumez les bougies dans leur mémoire lorsque vous appelez leurs noms et exprimez leurs meilleurs vœux.
Merci de faire partie de votre vie. Asseyez-vous tranquillement et faites attention à ce que vous vivez. 
Notez tous les messages que vous recevez dans votre journal. Cet autel d'ancêtres peut être créé uniquement pour Samhain ou conservé toute l'année. Fête des Morts. Préparer un Samhaindîner. Inclure une place à votre table ou à un autel à proximité pour les morts. Ajoutez une portion d'un peu de chaque boisson consommée dans la tasse à cette place, et dans l'assiette, ajoutez un peu de chaque aliment servi. Invitez vos ancêtres et d’autres êtres chers décédés à venir dîner avec vous. Avoir ceci comme une Expérience de Samhain du "Dumb Dinner", le dîner en silence. Après le festin, placez le contenu de l’assiette et de la tasse pour les morts à l’extérieur dans un lieu naturel en guise d’offrande pour les morts. Histoires d'ancêtres. En savoir plus sur l'histoire de la famille. Contactez un ou plusieurs parents plus âgés et demandez-leur de partager les souvenirs des membres de la famille décédés. Enregistrez-les d'une manière quelconque et écrivez plus tard des comptes de ce qu'ils partagent. Rendre grâce. Partagez ce que vous avez appris et avez écrit avec un autre membre de la famille ou un ami. Ajoutez les noms de ceux que vous avez appris et que vous souhaitez honorer sur votre autel des ancêtres. Visite du cimetière. Visitez et entretenez le lieu de sépulture d'un être cher dans un cimetière. Souvenez-vous de vos souvenirs et réfléchissez à la manière dont l'être cher continue de vivre en vous. Placez-y une offrande telle que des fleurs fraîches, des herbes séchées ou une libation d'eau. 
Réflexions. Réfléchissez sur vous et votre vie au cours de la dernière année. Passez en revue les journaux, les planificateurs, les photographies, les blogs et les autres notes que vous avez créées au cours de la dernière année. Pensez à votre croissance, à vos réalisations, à vos défis, à vos aventures, à vos voyages et à vos apprentissages. Méditer. Journal sur votre année en revue, votre méditation et vos réflexions. Rénover. Choisissez une zone de votre maison ou de votre vie. Examine-le. Réorganiser Libérez ce qui n'est plus nécessaire. Créez un meilleur motif. Célébrez le renouveau et la transformation. 
Bonfire Magic. Allumez un feu de joie à l'extérieur lorsque cela est possible ou allumez des flammes dans une cheminée ou un petit chaudron. Notez une habitude obsolète que vous souhaitez mettre fin et jetez-la dans le Journal sur votre année en revue, votre méditation et vos réflexions. Rénover. Choisissez une zone de votre maison ou de votre vie. Examine-le. Réorganiser Libérez ce qui n'est plus nécessaire. Créez un meilleur motif. Célébrez le renouveau et la transformation. Bonfire Magic. Allumez un feu de joie à l'extérieur lorsque cela est possible ou allumez des flammes dans une cheminée ou un petit chaudron. Notez une habitude obsolète que vous souhaitez mettre fin et jetez-la dans le Journal sur votre année en revue, votre méditation et vos réflexions. Rénover. Choisissez une zone de votre maison ou de votre vie. Examine-le. Réorganiser Libérez ce qui n'est plus nécessaire. Créez un meilleur motif. Célébrez le renouveau et la transformation. Bonfire Magic. Allumez un feu de joie à l'extérieur lorsque cela est possible ou allumez des flammes dans une cheminée ou un petit chaudron. Notez une habitude obsolète que vous souhaitez mettre fin et jetez-la dans leSamhain s'enflamme alors que vous imaginez le relâcher. Imaginez-vous adopter une nouvelle façon d'être en meilleure santé lorsque vous vous déplacez dans le sens des aiguilles d'une montre. Conseils divinatoires. En utilisant Tarot, Runes, Scrying ou toute autre méthode de divination, recherchez et réfléchissez à des conseils pour l’année à venir. Rédigez un résumé de votre processus et de vos messages. Sélectionnez quelque chose de approprié pour agir et le faire. Invocations divines. Honorez et invoquez le Divin sous une ou plusieurs formes sacrées associées à Samhain, tels que la déesse Crone et le dieu cornu de la nature. Invitez-les à vous aider à vous souvenir des morts et à votre compréhension du cycle de la vie, de la mort et de la renaissance. Si vous avez perdu des êtres chers au cours de la dernière année, demandez à ces divins de vous réconforter et de vous soutenir. Transformer des expressions. Si vous rencontrez des distorsions, des informations erronées et / ou de faux, des stéréotypes négatifs sur le paganisme et Samhain dans les médias, contactez la source, exprimez vos préoccupations et partagez des informations exactes. Aidez à éliminer les stéréotypes désobligeants grâce à des communications courtoises, concises et intelligentes. Connexions communautaires. Connectez-vous avec d'autres. Participez à un rituel de groupe dans votre région. Organisez un potluck Samhain chez vous. Recherche Samhain ancien et contemporaincoutumes dans les livres, les périodiques, en ligne et par le biais de communications avec d’autres. Échangez des idées, des informations et des expériences de célébration. Que vous pratiquiez en solo ou avec d’autres, dans le cadre de vos festivités, réfléchissez un instant au fait de faire partie du vaste réseau de ceux qui célèbrent Samhain dans le monde entier. Selena Fox est ministre principale de Circle Sanctuary, une église wiccane internationale et un centre de ressources pagan basé dans les collines du sud-ouest du Wisconsin, aux États-Unis. Selena est également psychothérapeute, ministre active dans des projets interreligieux et conférencière invitée à des conférences, festivals, collèges et universités, entre autres. Ses écrits ont paru dans diverses publications imprimées et en ligne. Plus d'informations sur elle et ses projets: www.selenafox.com. 


Source: https://thenocturnalcauldron.ning.com/groups/wheel-of-the-year/samhain-oct-31-nov-7/celebrating-samhain
_________________
" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 19:02 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 758
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 18 Oct - 20:03 (2018)    Sujet du message: Samhain chez les Druides et les Sorcières Répondre en citant

Okay Okay Merci.
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 323
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:27 (2018)    Sujet du message: Samhain chez les Druides et les Sorcières Répondre en citant

Je te souhaite une bonne célébration de Samhain et de bonne vacance de la Toussaint. 


Okay
_________________
" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 758
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 22:28 (2018)    Sujet du message: Samhain chez les Druides et les Sorcières Répondre en citant

Merci, et à toi aussi.  Very Happy
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:22 (2018)    Sujet du message: Samhain chez les Druides et les Sorcières

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com