PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum

PARANORMAL ET SPIRITUALITE
Forum abordant tous les thèmes relatifs au paranormal et à la spiritualité, dans un esprit de convivialité et d'échange

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 323
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 17:04 (2018)    Sujet du message: Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides Répondre en citant

Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides Rigides:

Je vous poste ça pour vous donner du grain a moudre si vous faite de mauvaise rencontre sur le net, pour donner une idée de a quoi on peut s'attendre, bon après je vais arrèter, vraiment parce que ça va faire le troisième sujet ou je parle de ça, je risque de tourner en rond si je continue. Alors toujours avec humour.

Sur internet je suis tombé la dessus:


"-[...]Dans le monde (néo)druidique rien n’est simple, nous avons une multitude de druides. Cela va du néo-druide au druide-new-age en passant par le druide farfelu via le druide autoproclamé pour arriver au druide proprement dit.


Je vais essayer de faire bref.


Le druide-new-age invente son druidisme en agglomérant à une base néo-druidique (les fameuses triades, série, etc.) tous ce qui peut lui servir à attraper des « pigeons » en l’appelant druidisme spiritualiste (ce qui englobe tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi).
Le druide-new-age prend comme référence calendaire le fameux « calendrier des arbres » de Robert Graves, fête Samain, Imbolc, etc. le 1er des mois « correspondants », les solstices et les équinoxes.


Le néo-druide croit dur comme fer que le barddas breizh, les triades et autres inventions du siècle dernier sont tirés d’une source authentique et de fait continuent à propager des images d’Épinal du style « les druides officiaient aux fins fonds des forêt dans des endroits inaccessibles et naturel », « les druides se rassemblaient dans des cercles de pierres », etc.
Le néo-druide, comme le new-age d’ailleurs, établi les dates de leurs célébrations par rapport au calendrier grégorien de la très sainte église catholique apostolique et romaine (1er février, 1er mai, etc.), célèbrent les solstices et les équinoxes


Le druide-farfelu, en plus de reprendre à son compte la totalité des aberrations des deux tendances suscitées se dégote le plus souvent une filiation ininterrompue depuis la source du druidisme, voire même plus loin pour certains (Atlantide et Mû)
Le druide-farfelu se donne des titres à faire pâlir d’envie le saint père, comme sainteté très vénéré druis gutuater.
Le druide-farfelu, privilégier entre les privilégier, est en contact direct et permanent avec se qu’il appelle les « grands-êtres », et parfois même les extra-terrestres.


Le druide-autoproclamé est une personne qui, en mal de reconnaissance mais pas de connaissance, se donne, sans tambour ni trompette, le titre de druide, sage, parfois haut- ou archi-druide, se déguise en druide et, comme le new-age et le farfelu, parodie le néo-druide, en récitant des prières lors des solstices, des équinoxes et lors des 1er février, etc.


Le druide, lui, se doit normalement d’être une personne sérieuse (bien qu’ils y en aient qui mériteraient un des titres ci-dessus), consciencieuse, travailleuse et studieuse.
Le druide se doit d’avoir une solide érudition. Il se doit de lire et relire (à défaut d’apprendre par cœur) tous les textes mythologiques celtiques afin de redécouvrir la substantielle moelle du druidisme.
Le druide se doit d’apprendre puis maîtriser le celtique ancien, langue sacrée et liturgique de la spiritualité druidique.
Le druide se doit de maîtriser les rituels car, à l’instar des druides antiques, le druide ne doit pas lire ni ânonner les rituels ; car un rituel doit, pour vivre, être récité, appris par cœur, déclamé impeccablement dans la langue sacrée et assorti de divines sonorités musicales.
Le druide se doit de calculer les dates des célébrations celtiques, c’est-à-dire Trinoxtion samoni, Ambiuolcaia, Belotennie et Luginaissatis, selon le calendrier druidique de Coligny, et non de les calquer sur le calendrier en vigueur.
Le druide se doit de célébrer son festiaire dans des sanctuaires du style Acy-romance, Gournay-sur-Aronde, Montmartin, etc. et non dans des endroits, certes très beaux, mais non conforme avec la réalité historique.
C’est sur, devenir druide ne se fait pas en claquant des doigts, il faut énormément de travail. Voilà pourquoi, dans le monde (néo)druidique, nous rencontrons malheureusement plus de druides néo-new-farfelu-autoproclamés que de véritables druides.[...]"


  

(Rires) Je  plaisante, mais avec du recule on comprend mieux, en faite la personne qui a écrit ça pratique en faite une forme de Druidisme qui vient des trouvaillles archéologiques lier a la période Gallo-Romaine et non a une forme celtique présromaine. Le tout entrecoupé d'élément Védique (Bouddhisme et Hindouisme) de Numinisme et de Christianisme. Bon de fait ça c'est du pur "New-Age farfelus comme il la si bien décrit puisse que ça n'a rien d'historique, le tout est basé sur des hypothèses et des a priori. Je doit dire que j'ai un peut du mal a avaler le gloubi boulga a basse de différentes langues gauloises et latines reconstruites, de prêtrise qui vient d'un mélange entre de l'Hindouisme, de Numinisme et de Christianisme superposé, avec des appropriations de divinité celtiques insulaires et de l'arrogance et du mépris par dessus le marché ... Beaark, pas bon le ragout de new-age. Le tous dans un méli-mélo qui n'a rien d'historique.


Je pense au découvertes auxquelles il fait référence de fait  ce sont des "Faunus" un temple Gallo-Romain, c'est le sanctuaire entre le Nemeton ou ce qu'on appel le Stead (ou "Stadhr") dans ma forme de Druidisme et ce qui deviendra les premières Eglise, bien évidemment dans les pays celtes nous ne sommes pas passer du culte Celtique au Culte Chrétien d'un seul coup, l'histoire et comme un millefeuille ou les couches ce superposent, de fait on comprend mieux que comme l'Irlande et l'Ecosse ainsi que les îles entre l'Ecosse et l'Islande, non pas eux de Romain sur leur terre, en tout cas pas comme sur les territoires du continent, leur allégation ne tiens pas la route.
Au sujet du temple Gallo-Romain pour aller plus loin il y a ce site qui est sympas:


http://mediolanum-santonum.fr/lieux-de-culte-gallo-romains.html




  

  
Après je conseil aussi au personne que ça intéresse de faire leur propre recherche, dans les ouvrages historiques et dans les musées. C'est une époque passionnante l'Antiquité et le début de moyen age. Et rester vigilant avec les gens "farfelus"" que vous pouvez rencontrer sur le net. Souvent dans les druidismes les gens ne veulent pas travailler réellement sur eux ou alors partisan du moindre effort, suive un groupe pour ce faire reconnaître, du coup on ce retrouve avec des gens qui reste dans leur petite zone de confort et son toujours au niveau superficiel du Druidisme. La partie caché de l'Iceberg il n'y on jamais goutter... Et il chercher par des actes tonitruants et des affirmations sans appel a imposées leur volonté et leur point de vu aux autres. (c'est les dérives le côté hélas un peut sectaire chez les druides). 
De fait les gens qui atteignent un haut niveau spirituel et le développement de capacité pour communiquer avec nos divinités pour alors goutter a cette fameuse partie secrète du Druidisme, la partie cacher de l'Iceberg, bien il y en a très très peut dans le monde. Je pense qu'il y a un rapport d'un pour mille...
Ce qui est très bien, en sommes c'est un triage, une forme d'éléction. 


Bref plus loin sur internet j'ai lu également ça du même auteur (un Druide que je ne citerait pas vu les problème rencontrer avec lui):


"[...]Quoi qu’il puisse se passer dans le domaine druidique (découvertes archéologiques, scientifiques, historiques ou religieuses), nous avons toujours droit, de la part de ces néo-druides, à la même ritournelle. 

Rien de nouveau sous le soleil. A croire que les nouvelles des chercheurs ne parviennent que très difficilement, voire pas du tout, aux oreilles de ces dit druides. 

Leur catéchisme est toujours le même !

Un cours de philosophie en charentaise, une grave médiation sur le sort du monde, une leçon de bonheur à la portée des caniches, un entretien de psychologie de bazar, une cure de bien-être. 
Ajoutons-y le point santé, le point de vue du médiateur, la rubrique « le livre du moi », des considérations ouatées sur les « valeurs partagées », une dose de spiritualisme, une pincée de mégalithisme, un soupçon de chamanisme, un zeste de libéral « socialisme », un traité sirupeux de pédagogie, un sermon compassionnel, et nous avons l’idéologie néo-druidique.

L’idéologie néo-druidique aime la douceur moite des grandes idées qui ne font de la peine à personne : la liberté, le respect, la tolérance, la créativité … Elle déteste les mises en perspective, aussi pense-t-elle que la meilleure façon de résoudre les problèmes, c’est de ne pas les poser.

L’idéologie néo-druidique est une pensée sans négatif. Au fond, les gens ont toujours raison de vivre comme ils le font : tel est le message diffusé. La haine du négatif développe une vision angélique du monde. Au nom du respect et de la tolérance, incomparables et imparables alibis, l’idéologie néo-druidique a évacué toute théorie de la soumission : la croyance religieuse est justifiée comme l’expression d’une identité.

Face à ce déferlement de bons sentiments, face à cette normalisation rampante, nous n’avons plus rien à dire, juste à acquiescer ou à avaler la tisane. Nous n’avons plus rien à penser, juste à profiter de la vie … Tout va bien ! N’est-ce pas le meilleur des mondes ?

Le bon néo-druide affecte l’image d’Epinal du philosophe sage qui a beaucoup vécu, et a donc aussi beaucoup à nous apprendre sur l’existence. Pourquoi pas ? Le problème survient quand on l’écoute. 
Le ton est enthousiaste et doucereux, parfois lyrique ; pétri de bons sentiments. Car l’exercice consiste à prendre la posture du sage, au-dessus des partis et des partis pris, pour mieux ériger en dogme totalitaire un « réel » autoproclamé.

En fait, le néo-druide illustre l’inanité d’une pensée tiède qui s’en tient aux formulations acquises et aux concepts hérités du XIX° siècle, entre lesquels il n’y a souvent d’autre solution qu’une position moyenne, mi-chèvre mi-chou.

Mais il n’y a rien à regretter. Le tiède n’a pas effacé le chaud. Il l’a seulement anesthésié.

D’ailleurs les robinets d’eau tiède n’ont pas d’ennemis. Ainsi vivent-ils dans le monde idéal de la belle unanimité ou tous les hommes cherchent à être heureux.


Mais peut-on raisonnablement pratiquer la pensée tiède dans un domaine aussi idéologique que la religion ?

Non ! Je ne le pense pas.

La pensée tiède fait la gloire des néo-druides et le désespoir de la pensée critique des druides vrais. Les penseurs tièdes survolent l’époque avec des allures de sages débonnaires nous promettant une élévation (spirituelle) immédiate … Avant la chute.

Dans ce domaine il ne peut pas y avoir de compromis. Soit nous sommes froid, soit nous sommes chaud, mais sûrement pas tiède !

Les dieux aiment les hardis, les impétueux et les fougueux.[...]"


  

  
Loin de moi l'idée de faire de la plomberie (rire) mais le fait que des gens cherches une morale qu'on retrouve dans nos mythes c'est une bonne chose parce qu'une religion sans morale c'est plus une religion c'est quelque chose de sectaire et d'éxtrémiste...Et je suis assez d'accord les Dieux aiment les hardis, les impétueux, les fougueux et les courageux, mais dans le bons sens du terme, des personnes dignes, justes, fortes, intègres, qui on un réel savoir faire ou/et une vrais expériences a leur apporter, un vrais plus pour eux dans leurs activités. 
Donc pas de place pour les cruels, les dominateurs et les destructeurs nous sommes d'accord. Les forces de Uthgard reste a Uthgard. Au Valhalla ou a Tir Na nOg les dieux cherches avant tout des gens compétant et digne d'eux, pas de place pour les souillardes des forces obscures.
De plus on ce doit de ne pas oublier que le Druidisme a la basse c'est le lien entre trois choses, les hommes, les dieux et la nature (la survie au sein de celle ci) ensuite de faite c'est le savoir et la compréhension de ce qui existe, des forces qui nous entoure et nous surpasse...
En faite l'auteur de ce quolibet n'affecte nullement le Druidisme ou les Dieux, encore moins ses semblables je pense ?  En tout cas il est un peut trop binaire dans son raisonnement , personnellement je suis un Druide reconstructioniste et j'adhère a une forme de moral "Druidique" et "Nordique" hérité de nos Mythes et des Sagas du Nord.  Et puis au sujet du côté doucereux je suis relativement au courant que les Nordiques avaient une vie incroyablement dure et rude. On retrouve tous ça dans les Mythes et Sagas Nordiques.



  

  
Alors leur théories comme quoi ce que je fait c'est du new age tiéde pour petits poussins et que ce qui suivent la tradition Ecossaise sont des benêts doucereux en mode poussin sortie de l'oeuf... ça ne tiens pas. Je suis au courant que notre tradition a une structure agricole et guerrière, nécéssaire a la survie dans les climats rudes, d'Ecosse, d'Islande et de Norvège. Et de plus on suis parfois une formation guerrière par nos dieux durant nos visites chez eux en rapport a ce qu'ils attendent de nous dans nos travaux avec eux (la partie cacher de l'Iceberg).


Tiens les petits poussins débarquent ???


  

  
Ils arrivent...

  







Dans le Druidisme philosophique on parle de Sainte Colère et du fait qu'on doit apprendre a avoir de la haine de ce qui est mal et toxique, pour aimer le bien et le juste avec sincérité. 
Après des Druides angélique farfelus ou un peut pommés aussi il doit y en avoir mais ce n'est pas une généralité, j'ai rencontrer des gens qui étaient perdu par manque d'ancrage et n'arrivaient pas a revenir sur terre. La pratique des Voyages Astraux peut être dangereuse pour cela. 
On doit toujours prendre du recule sur les choses qu'on vie avec les dieux et les mettre en résonance. Remarque c'est la même chose dans la vie terrestre avec les hommes, c'est pour ça que maintenant je prend de plus en plus de recule avec ce que dissent les Néo-Druides qui qualifie les autres de Néo-Druide... Machin Truc. Parce que dans le fond ce qu'il fait et décrit pour moi ça reste du même tonneau...


De plus ce Monsieur est contre les Druides Solitaires et passe sont temps a critiquer tout le monde et du coup il écrit plus loin que:


"[...]L’idéal, bien sur, serait d’être plusieurs Druides pour un même sanctuaire, sept en vérité, mais, bien malheureusement, vu l’endroit où j’habite et vu la réaction des gens quand on leur dit que nous sommes druides… vous comprendrez que je sois désespérément seul. Mais ceci ne m’empêche pas célébrer quotidiennement nos Dieux.[...]"


Bien oui mais s'il n'était pas si dur avec tout le monde il serait peut être moins seul? Et de plus n'est ce la pas un acte des Dieux, leur volonté, qu'il le soit, alors temporairement ou définitivement? Afin d'éviter de faire trop de dégats autour de lui??? Bon peut être que ça va changer. Les gens changent très rarement dans la vie. Il n'y a gère que dans les fictions et la littérature. Mais gardons espoir.
Quoi que perso sa ne me regarde pas...


  



Le plus important au final c'est de laisser les personnes vivre ce qu'elles ont a vivre, garder en tête qu'on n'est pas concerner par leur devenir et qu'on ne partage pas le même destin.


Voila donc Malheureusement du culte Gaulois il ne nous est parvenue que par des bribes réarrangées à la sauce romaine et chrétienne.
Nombre de Druides pensent que le rapport a la nature en Gaule n’était guère différent de celui de la Grèce ou de Rome.
Il y a les reconstructionnistes Gaulois qui dans une certaine messure peut être problématique si l’on s’intéresse vraiment aux Celtes. Les Reconstructionistes Gaulois partent des découvertes récentes (sanctuaires fermés plutôt que cercles de pierre en pleine forêt), mais mixent les faits archéologiques avec des éléments de l’Irlande médiévale christianisés, des élément du folklore et des coutumes des coutumes local (pour s’enraciné sans doute) des documents de la Renaissance Galloise et Anglaise, agrémenter en petite partie d’élément de la spiritualité hindoue et ils travaille avec une langue Gauloise qui est un néologisme d’un mélange de dialectes pris à divers époques dans divers lieux, le plus marquant c’est le dieu « Dagodeuos » qu’on trouve partout sur les sites néo-druidiques mais n’est qu’une invention inspirée du Dagda irlandais, absolument pas attesté sur le continent.
Après il est vrais qu’on doit s’adapté et les traditions Druidiques ne peuvent t’être qu’une forme personnel ou syncrétique avec d’autre élément. (il ne nous reste que très peut) mais chacun a sa façon fait vivre une partie de la Tradition. Qu’on honore Odin ou Dagodeuos.
Apprenez a rester vigilant sur internet et dans la vie au niveau du Druidisme ou même d'autres traditions Païennes ou Spirituelles, on tombe souvent sur des allumés et des sévères.
  

  
Pour ce qui souhaite aller plus loin voici quelque cours (les gratuits d'un Collège Druidique Américain) qui peuvent servir de trame pour votre étude du Druidisme et la misse en pratiqueet si vous rencontrer des Druides dans la vie et qu'ils vous sortent des trucs chauds, bien méfier vous, on peut faire facilement de mauvaise rencontre dans ce milieu et bien souvent des disputes a ne plus en finir et qui ne mène nul par en prime.


  

Voici les cours:

Barde:
http://college.druidcircle.org/previews/bardicpreview.pdf


Ovate:
http://college.druidcircle.org/previews/ovatepreview.pdf




  

  
  

_________________
" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 17:04 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 758
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Jeu 8 Nov - 19:29 (2018)    Sujet du message: Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides Répondre en citant

Merci Veigsidhe  Okay
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 323
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 11 Nov - 16:58 (2018)    Sujet du message: Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides Répondre en citant

smile 3d


Rire on tombe sur des gens étranges parfois soit rigide d'un côté (parfois il y a des idées nationalistes nauséeuses en dessous) ou alors sur des gens perchés sans recule ni ancrage, bon c'est bien d'en rire un peut comme je dit souvent.  Okay  Ils m'amusent de plus en plus les Néo-Druides New ages rigides ou les sans ancre (les cerf-volants sans ficelle).





Le plus important ce sont les valeurs humaines et le bons sens des personnes, savoir être a l'écoute et ne pas projeter de perfection sur soit, personne n'est parfais et on a tous des tares, ou des failles, on reste humain, tous autant que nous sommes.



_________________
" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. "
- Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 758
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Lun 12 Nov - 01:53 (2018)    Sujet du message: Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides Répondre en citant

smile 3d smile 3d
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:21 (2018)    Sujet du message: Les critiques et les aberrations dogmatiques des Néo-Druides

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com