PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum

PARANORMAL ET SPIRITUALITE
Forum abordant tous les thèmes relatifs au paranormal et à la spiritualité, dans un esprit de convivialité et d'échange

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 412
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 24 Nov - 02:36 (2018)    Sujet du message: Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte. Répondre en citant

Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte:


Je suis tomber sur des cartes au cours de recherches que j'effectue sur les Sagas et notamment a la Orkneyinga Saga la saga des îles Orkneys qui a été rédiger vers le IXèmes siècle.  
Voir la source Wikipédia suivante:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Orkneyinga_saga


Bref je suis tomber sur des articles que je vais vous poster ici avec les sources:


Les vikings : Explorateur des mers
Certainement, entre les années 793 et 1066 après JC, entra sur la scène européenne, un peuple jusque là inconnu, qu’on a appelé les Vikings, formé de gens de différentes zones de la Scandinavie, principalement des Suédois, des Danois, et des Norvégiens.
 
Leur célèbre bateau (knôrr, skeid, snekkja, etc., mais jamais drakkar...) semble avoir été conçu assez tôt (VIe ou VIIe siècle), et ses caractéristiques techniques en firent un véhicule hors pair : coque symétrique montée à clins, quille d’un seul tenant assurant un tirant d’eau minimum, mât central fixé dans une poutre spéciale lui conférant une grande mobilité, voile unique rectangulaire, gouvernail à tribord arrière et fait d’une rame courte maintenue par une attache de cuir souple, etc
 
Le mouvement viking aurait été impensable sans la culture et la civilisation qui le sous-tendent - les Scandinaves avaient une tradi­tion religieuse, éthique, sociale et politique. Les Vikings, qui avaient des qualités d’ordre et d’organisation, furent des découvreurs de terres et des colonisateurs, mais aussi des législateurs et de bons administrateurs.





« Nous autres camarades n’avons pas d’autre croyance qu’en nous-mêmes et en notre force et capacité de victoire, et cela nous suffit amplement. »
 
« Hann blótađi ekki, hann trúđi á mátt sinn eiginn ok megin. »
 
Les Vikings ne sont en aucun cas des fatalistes subissant un destin. Ce sont avant tout des combattants et des hommes libres qui décident de leur sort au risque de déplaire aux dieux.
 
 
 
La femme viking:


La société viking est « viriliste » et patriarcale mais comme le viking s’en allait plusieurs mois, la ferme était sous la responsabilité de la femme, la húsfreyja, qui veillait à la bonne marche de tout. Elle était souveraine innan stokks hýbýli (« enceinte sacrée du domicile ») et l’homme útan stokks (« à l’extérieur »). La femme viking contrairement à ses « cousines » européennes, jouissait d’un prestige évident. Elle assurait la pérennité des usages, des institutions, et l’instruction des enfants. Elle était la gardienne des traditions familiales, et finissait par être l’incarnation et l’honneur de son clan.Il arrivait parfois que la femme participe aux expéditions vikings, avec ou sans ses enfants.
L’année ne connaissait que deux saisons (misseri) été et hiver. Le mariage avait lieu le plus souvent vers la fin octobre durant les trois jours des vetrnoetr qui symbolisaient la venue de l’hiver. C’est le meilleur moment pour les noces (brúđlaup), les récoltes sont rentrées, le foin est prêt, le bétail est installé, le poisson séché, la bière brassée, les expéditions vikings interrompues… il y a un temps de répit.

NB : L’enfant viking (barn), devient adulte (maðr) à 12 ans.


Quelques dates :
Regis Boyer distingue trois « vagues » d'invasions:
 
entre 800 et 850, les Vikings procèdent par tâtonnement et testent leurs adversaires ;
 
entre 850 et 900, sûrs de leur force, ils exploitent les territoires envahis, voire les conquièrent ;
 
entre 980 et 1050, après une phase d'accalmie qui a vu l'installation des Vikings en différentes régions (Angleterre, Normandie, Groenland…), des Scandinaves repartent sur les mers, dernier soubresaut des invasions. Il s'agit surtout de Danois qui s'attaquent à la Grande-Bretagne, et dans une moindre mesure, de Suédois qui se mettent en route pour l'Asie musulmane.
 
Les différentes "classes"
La hiérarchie :
 
Les Boendr, (sing. Bondi) : hommes libres, constituent la grande majorité de la société. Ils ont le droit de vote au Thing et Althing. Ils sont propriétaires, paysans, pêcheurs, guerriers, commerçants, artisans (smidr), chargés de l’administration et du gouvernement. On peut distinguer les Storboendr (grands Boendr), et les Smaboendr (Boendr ordinaire) aux conditions plus modestes, ils ont néanmoins les mêmes occupations et privilèges que les grands Boendr.
 
Les Konungar (sing. konungr, mot dérivé de kyn :famille) ou Jarlar : Chefs de clan, Hovding (chefs d’expédition viking), ils ont été élus ou ont hérité de la fonction avec l’accord du conseil des Boendr (Thing). Ils sont soumis à la loi. Ils doivent être avant tout des grands chefs de guerre.
 
Les Thraell (plur.Thraellar) : étaient des « captures de guerre » lors des strandhogg (raids) qu’ils vendaient ou ramenaient dans leurs clans. Ce ne sont pas réellement des esclaves corvéables à merci tels que nos sociétés se les représentent. On ne pouvait pas les maltraiter, les tuer ou les mutiler impunément. Ils bénéficiaient du respect de leur dignité humaine. Ils n’étaient pas vraiment libres, mais avaient une très grande facilité à s’émanciper, à recouvrer la liberté en l’achetant, en se mariant avec un(e) Scandinave, ou en ayant rendu un grand service à leur maître. Ils devenaient des leysingi ou frjalsgjafi (à qui l’on a donné la liberté)
 
L'Umagi, celui qui ne peut subvenir à ses besoins. Ces indigents assez nombreux, (vieux, infirmes, malades, vagabonds …) ainsi que les pauvres (fatoekr : celui qui prend/reçoit peu de chose) vivent grâce au hreppr (la solidarité des clans).
 
Le Godi : les hommes, et plus rarement les femmes, pouvaient accéder à la fonction de Godi . Plutôt riches et influents sur le plan politique, ce sont des chefs de clans. Cette fonction peut être rachetée ou héritée. Ils siègent aux jurys des Things, et Hreppar (sing. Hrepr : sorte d’assurance tous risques, solidarité entre clans). Ce sont des administrateurs, des hommes de lois, responsables des pratiques, coutumes, lors des grandes dates de l’année, (équinoxes, solstices, Jol…) et lors des grands évènements (naissance, mariages, funérailles, mémoire des Ancêtres…).
 
                                                                                    
 
Les Assemblés
Assemblées
En Islande, les Thing, Althing ou Leid sont les assemblées saisonnières de tous les hommes libres dans tous les districts, où sont prises les décisions d’intérêt général, les procès, les projets. Un caractère sacré s’attachait à cette institution, présidées par le Lögsöguma (l’homme qui dit la loi) élu pour trois ans.
 
Le dieu du Thing fut sans doute Týr. Au printemps se tenait le « Varthing » (où se préparent les thèmes à venir). Au solstice d’été le « Althing » où se tenaient les votes, jugements, projets, échanges d’informations sur les voyages, récits de poèmes de sagas, cessions d’héritages, ventes de biens, transactions commerciales, mariages… durant deux semaines. En automne avait lieu le « Leid » qui entérinait les décisions prises en juin. Pour prendre part à ces assemblées il fallait s’acquitter du Thingfarakaup (adhésion, impôt, affecté à l’organisation du Thing).
 
 Les Thing avaient lieu dans des endroits naturels, vastes et représentant un avantage acoustique comme un mur naturel de basalte (site de Lögberg ou Mont de la loi)…Lors des procès, le verdict maximum était la compensation financière (bot), l’exil dans les bois (le skoggandr), le bannissement (fjorbaugsgardr) durée limitée, trois ans en général, mais pas de peine de mort sauf dans des domaines très précis de nature à invalider la qualité humaine du coupable (homosexualité, viol, vol). Ils étaient alors qualifiés de obotamal (un cas qui ne saurait appeler compensation)
 
 


Le Hreppr:
 
C'est le devoir social de solidarité entre clans et envers les pauvres fataekr, ou félitill (qui a peu de biens), vieillards, malades…antérieur au christianisme. Quand la famille faisait défaut, le district (fjordungar), la province ou le land pouvait s’en charger, ou le hreppr. C’était l’équivalent de notre sécurité sociale, assurance maladie, assurances tous risques… (Pauvreté, perte de bétail, incendies…). Le hreppr était composé d’une vingtaine de Boendr et davantage, payant le Thingfararkaup, percevant l’impôt dont un quart revenait aux pauvres qui bénéficiaient également des dons en nourriture (matgjafir)

 
Source:
http://asatru-sadhr.e-monsite.com/pages/les-vikings.html









L' Haplogroupe R1b-L21 des Celtes aussi fort en Bretagne qu'au Pays de Galles :







La génétique humaine a fait d'énormes progrès ces dernières années, tout spécialement en Grande Bretagne et aux États-Unis, mais en France les recherches sont freinées par la loi de bioéthique de 2011 qui interdit de solliciter soi-même, sans la prescription d'un médecin, l'examen de ses caractéristiques génétiques.
 
Toutefois des milliers de citoyens français ont fait appel discrètement à des services anglo-saxons. Il suffit d'envoyer par la poste un spécimen de sa salive et on reçoit 10 jours plus tard une charte de ses haplogroupes et donc de son hérédité. La construction de cette base de données française a ainsi pu être faite pour la France malgré tout, grâce à cette clientèle qui reste toutefois très peu nombreuse. Des caractéristiques sont apparues en Bretagne qui sont à prendre avec réserves, vu la taille assez réduite de l'échantillonnage actuel (seulement 200 échantillons pour la Bretagne pour la carte d'Eupedia qui accompagne cet article).
 
 
 
 
 
Nous sommes tous des mutants
 
 
La génétique humaine, c'est quoi ? "La génétique humaine est une branche de la génétique s'occupant de l'espèce animale Homo sapiens, c'est-à-dire l'Homme, l'être humain." nous dit wikipédia.
 
Comme chacun sait, l'hérédité est transmise par les gènes rassemblés dans les chromosomes l'acide désoxyribonucléique ou ADN. Ils forment des séquences de molécules définissant un code génétique ou génome.
 
Elément moins connu, en plus du chromosome Y transmis par les mâles, les cellules humaines possèdent de l'ADN contenu dans les mitochondries. Ce code génétique mitochondrial, est transmis intact sauf mutations, de génération en génération, par les femmes et uniquement par les femmes.
 
Les deux codes, l'ADN-Y et l'ADN mitochondrial peuvent être pistés donnant ainsi des informations complémentaires sur l'évolution de notre espèce d'une façon chronologique. Pour s'y retrouver, les généticiens ont donné des noms alphanumériques à chaque gène résultant d'une mutation.
 
 
 
Les morts se remettent à parler
 
 
On peut ainsi suivre les migrations des humains à travers le globe car les chercheurs sont capables de retrouver de l'ADN à partir de dents récupérées sur les squelettes. Très vite on a pu tracer des groupes d'humains basés sur la présence ou non de mutations identifiées.
 
Ces groupes de mutants sont appelés haplogroupes.
 
Les haplogroupes représentent les différentes tribus des Homo sapiens et indiquent l'origine et les migrations de nos ancêtres,
confirmant le plus souvent ce que les historiens savaient déjà.
 
On peut ainsi suivre les grandes migrations en Europe d'Est en Ouest en suivant l'apparition de tel ou tel haplogroupe et leur pourcentage dans une aire géographique donnée.
 
Les Celtes sont des descendants d'Italo-Celtes Germaniques, une tribu indo-européenne.
L'Europe a une concentration de l'haplogroupe R1b avec une forte concentration à l'Ouest, du Pays basque à l'Ecosse.
 
Eupedia.com, donne 80% de la population de la Bretagne avec le Haplogroupe R1b, l'haplogroupe des proto-celtes, à égalité avec l'Irlande (81%) et que nous partageons avec les Basques (85%) (voir le site).
 
Les Européens descendent en majorité d'un mutant avec la mutation R1b.
 
Les Celtes seraient arrivés du Caucase avec la mutation R1b-M269 et se seraient répandus sur toute l'Europe au début de l'âge du Bronze en 3000BC.
 
Parmi ceux-ci les Celtes-Atlantiques auraient la mutation R1b-L21.
Partie extraite de la carte phylogenetic de Eupedia pour le haplogroupe R1b-L21. voir eupedia.com pour la carte compète ainsi que la carte du haplogroupe proto celte R1b qui couvre toute l'Europe et va jusqu'en Chine avec une source ou une extension en Afrique noire.
Partie extraite de la carte phylogenetic de Eupedia pour le haplogroupe R1b-L21. voir eupedia.com pour la carte compète ainsi que la carte du haplogroupe proto celte R1b qui couvre toute l'Europe et va jusqu'en Chine avec une source ou une extension en Afrique noire.
 
Les Celtes-Atlantiques
 
 
La première conclusion d'après les résultats en Bretagne, c'est que la Bretagne fait partie de l'ensemble britannique-irlandais avec une forte concentration de l'haplogroupe R1b-L21 qui caractériserait les "Celtes Atlantiques" (voir la carte) .
 
Les migrations des îles vers l'Armorique aux VIe et VIIe siècles semblent avoir été bien plus massives que ce que les historiens pensaient, à moins bien sûr, que l'Armorique ait été peuplée de Bretons et non de Gaulois dès l'antiquité comme le suggèrent certains chercheurs britanniques.
 
Cependant l'arbre phylogénétique de eupédia dont nous publions une partie montre bien que le peuplement de l'Armorique par des "Celtes Atlantiques" est tardive, après les mutations dites S280 puis DF25.
 
L'autre remarque, c'est que le département du 44 a un plus faible pourcentage de haplogroupe R1b-L21 que le reste de la Bretagne. Ce département est au même niveau que le Cotentin et même de la basse Normandie, selon la même carte. Cette "Marche de Bretagne" comprend la Vendée, le Marais breton, la Brière, le Pays des Mauges, la Mayenne et une partie de la basse Normandie. Cette carte devra bien sûr être confirmée par d'autres études indépendantes.
 
Nous ne rentrerons pas dans des explications historiques détaillées en ce qui concerne la Loire-Atlantique, mais ce résultat est facilement expliqué par l'histoire des invasions et des migrations, voire de mouvements de populations assez récents, dans cette zone géographique. L'embouchure de la Loire semble avoir été bien plus un croisement de peuples et de cultures que l'Ille-et-Vilaine qui, clairement, se situe dans les zones du haplogroupe R1b-L21 à forte densité.
 
 
 
D'importantes déportations par les Vikings
Finalement la forte densité du R1b-L21 en Scandinavie et tout spécialement au sud-ouest de la Norvège, ne fait que confirmer ce que les historiens murmuraient : des milliers de Britons, Bretons et Irlandais ont été déportés en Scandinavie au IXe siècle suite aux razzias opérées par les Vikings.
 
Les habitants de villages entiers ont été capturés et réduits en esclavage

D'après Agence Bretagne Presse
Source:
http://infos-scientifiqueshyperborennes.over-blog.com/2018/07/l-haplogroupe…






_________________
"-L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. " -Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Nov - 02:36 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 882
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 11:41 (2018)    Sujet du message: Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte. Répondre en citant

Ils seraient même allés jusqu'en Corse...J'ai peut être des ancêtres vikings, allez savoir. 
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn
Druidisme avec Veigsidhe Karvgwenn

Hors ligne

Inscrit le: 18 Juil 2018
Messages: 412
Localisation: Finistère
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 16:49 (2018)    Sujet du message: Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte. Répondre en citant

Oui très certainement tu a le Chef Viking Björn Ragnarson qui est aller avec Hasting un autre chef Viking en mer Méditerranée, ils ont fondé des peuplements et fait des raides, Le Chef Hasting est connue ici en Bretagne pour la Colonies qu'il a fait sur l'îles de Batz près de chez moi. 


Björn Ragnarson était connue en Méditerranée par un nom Latin qui lui a été attribué "Bier Costae ferreae" (en fait c'est "Biorn a la côte de fer") 


Tu a ce lien si tu veux ensuite je te conseil la lecture de la Saga "Ragnar Idbrokar" (la Saga du Roi Ragnar) ou la série "Viking" qui s'inspire de cette Saga.


https://fr.wikipedia.org/wiki/Bj%C3%B6rn_Ier
_________________
"-L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre. " -Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nem
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2016
Messages: 6 882
Féminin Bélier (21mar-19avr) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 25 Nov - 20:14 (2018)    Sujet du message: Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte. Répondre en citant

Super merci !! Okay
_________________
- C’est impossible.
- Seulement si tu crois que ça l’est.
(Alice au pays des merveilles, Alice et le chapelier fou.)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:41 (2018)    Sujet du message: Des Vikings explorateurs de la Mer a une migration celte.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    PARANORMAL ET SPIRITUALITE Index du Forum -> PARANORMAL, SPIRITUALITE, ESOTERISME -> DRUIDISME Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com